Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  PDF

Téléchargement PDF ou EPUB






Le cloître
Auteur : Cary Devilseyes
Date de publication : 22/04/2008
isbn : 978-2-9534938-N-2.008

Un cloître est, généralement, un endroit serein, empli de spiritualité, où l’esprit trouve un semblant de paix et de repos. Mais, sous la plume de certains, ça peut devenir un véritable cauchemar. Imaginez juste un homme en voyage, qui souhaite se détendre avant de rentrer à Paris, un couple superbe, des squelettes dans un vieux cloître abandonné... Rien de plus normal pour Cary. La fin laisse libre cours aux interprétations les plus débridées.

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Inutile de chercher à savoir qui je suis. On prétend que ma personnalité est ambiguë et je ne contredirai pas. Pourtant, je suis d’un naturel plutôt gai et enjoué. Alors pourquoi ce besoin de vous entraîner dans mes cauchemars ? Qui sait ? Peut-être pour ne pas m’y enfermer seule.

J’aime écrire. Les mots glissent naturellement sous ma main et je ne les retiens pas que ce soit en prose ou sous forme poétique. Enfin poétique… si on aime les naufrages, les têtes coupées…

Vous avez un imaginaire développé ? Alors ne me lisez surtout pas à la tombée de la nuit, en atmosphère tamisée et feutrée, vous pourriez passer une nuit agitée. Mes univers sont ceux du quotidien pourtant, je vous assure. Mais, comment dire ? Il semblerait qu’à un moment donné, une distorsion particulière nous fasse basculer dans un monde parallèle, un tantinet chaotique…


La femme lui sourit. Médusé, il ne parvient pas à détacher son regard de ce couple magnifique. Un magnétisme rare se dégage d’eux. D’elle surtout. Des flammes brillent dans ses yeux dorés tandis qu’elle l’observe et son sourire caressant adoucit les traits fins de son visage. Tout, en elle, reflète la pureté des lignes, de la symétrie, des formes. Surpris de l’intérêt qu’elle semble lui porter, il lève son verre vers elle et lui rend son sourire. Son compagnon, d’une voix profonde et chaude, l’invite à se joindre à eux.

La soirée passe comme un rêve. Ils l’ont emmené dîner dans un restaurant typique de Marseille. Assis près d’elle, il se laisse captiver par sa conversation brillante, sa voix douce, ses gestes sensuels. Elle allie l’intelligence à l’humour.

La nuit est d’encre. Pas même un clair de lune pour diffuser sa pâle lueur argentée. Pas même le scintillement d’une étoile auquel se repérer. Tout est noir, impénétrable.

Dans le cloître, règnent silence et obscurité.

L’homme est là, immobile face à une vitre. Comme en reflet, son crâne le contemple. Pris de saisissement, il reste figé. Lentement, il lève sa lampe torche. Sa main tremble tandis qu’il éclaire la vitre. Ce n’est qu’une vitrine mais, à l’intérieur, deux crânes sont posés de trois-quarts. Malgré le côté macabre de sa découverte, la peur fait place au soulagement. Pourtant la vision n’est guère réjouissante. Les orbites noires l’observent, de biais. Les jeux d’ombre donnent de la vie à ces faces desséchées. Un rictus sardonique déforme les mâchoires serrées.

Une menace pèse dans l’atmosphère, qu’il n’arrive pas à définir. Il se sent oppressé.

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :