Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  5,00 euros €

Téléchargement PDF ou EPUB






La cathédrale amphibie
Auteur : Jean-Louis LAVILLE
Date de publication : 05/08/2017
isbn : 978-2-9534938-Th-10.010

Pour amateurs de théâtre de l'absurde, cette pièce loufoque de Jean-Louis LAVILLE, la cathédrale amphibie.
L’évêque Peter NéHon est bien seul dans sa Cathédrale, menacée par la rébellion de la Terre et des eaux provoquée par l’inconséquence de ses pairs. Dévoré par l’ambition de devenir Dieu, et la « révolte de la chair », il rêve d’une évasion hors du temps et de l’espace, et pour ce faire utilise les compétences douteuses de ses doctes comparses. Il défie Dieu et l’Éternité mais sera le jouet d’un sordide complot ourdi par les siens qui chercheront à le perdre via une double machination.

 

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

A ces moments que l’on dit perdus, mais que je dirais retrouvés, il m’arrive de rêver, plume en main, et de laisser dériver l’maginaire sans trop savoir où il mène. D’où ce conte à la fois merveilleux et cruel, l’histoire de ce que l’on nomme un grand amour qui s’éparpille dans une illusion fantasmatique. L’amoureux et sa belle sont l’objet d’une curieuse équivoque: ni l’un ni l’autre ne sont réellement humains. Cette “Poupée-Miracle” tient à la fois de la Science-fiction et du fantastique. Mais la chose appelée “amour” ne relève-t-elle pas constamment de l’une comme de l’autre ? 

AXE I

CÈNE I

Lévêque, Lécho

 

Lévêque
face à l’autel pour la messe

“Introibo ad altare dei”

Lévêque tourne la tête dans tous les sens dans l’attente d’une réponse.

“Introibo ad altare dei”

Toujours rien.

“Tu pourrais répondre … Écho, es-tu là ?”

Lécho


Vous disiez ?

silence . . .

Lévêque

“Introibo ad altare dei”

Lécho
(galimatias chuchoté à peine audible):

“Introibo ad altare dei”

Lévêque

Tu pourrais oublier un petit, tout petit moment ton atavisme répétiteur pour me répondre la messe ; je n’ai plus personne pour ça, alors Lécho cesse de faire l’idiot et réponds-moi … silence ... T’as perdu ton latin? T’es pas bien luné ?

Lécho

Laissez donc les astres de côté, Lévêque : ils ne connaissent rien à votre liturgie.

Lévêque

Ah bon c’est la mienne ; ce n’est plus la tienne ou la nôtre. Tu donnes dans l’apostasie maintenant. Dieu te garde. Bon ça suffit ! Reprenons : “Introibo ad altare dei”

Lécho
(galimatias chuchoté à peine audible):

“Ad Deum qui laetificat animam meam.”

Lévêque

PLUS FORT !!! “INTROIBO AD ALTARE DEI”
“Introibo ad altare dei”
“ça t’ennuierait de répéter plus fort ? On n’entend rien ; on ne comprend rien”

Lécho

“qui ça, on ? Il n’y a personne”

Lévêque

Si : Dieu et moi.

Lécho

Et moi bien sûr, je compte pour du beurre

Lévêque

Ecoute l’Écho, tu es une absence qui fait mine d’exister … ou une présence qui n’existe pas. C’est ton problème après tout. Où en étions nous ?

Lécho

“In principium erat verbum et verbum erat apud Deum et Deum erat Verbum …”

Lévêque

AaaH, pas le Dernier Évangile, de grâce ; on en était au début.”

Lécho

C’est justement ce dont il est question dans le Dernier Évangile : du commencement, In Principio …

Lévêque

De grâce, épargne-moi tes facéties ! Je la connais, on verra cela tout à l’heure. Reprenons :
Introibo ad altare dei

Pas de réponse

Tu la réponds ou tu la réponds pas cette messe, nom de Dieu ?

Lécho

Invoquer de la sorte le nom du Seigneur est indigne du prélat que vous êtes.

Lévêque

Tu commences vraiment à me casser les burettes.

Lécho

À propos de burettes, qui va vous servir la messe ? Pour ma part, étant immatériel, je ne peux que vous répondre, pas vous apporter les oblations, ni les ciboires, ni les linges sacrés des ablutions et encore moins les burettes.

Lévêque

Pour l’instant, tais-toi et réponds, c’est tout ce qu’on te demande. Pour me servir, fais-moi venir les acolytes, ils sont là pour ça.

Lécho

Je ne sais pas trop où ils sont ; ils n’ont peut-être pas été actés pour aujourd’hui.

Lévêque

Actés ??? Me voilà affligé d’un répondant virtuel et de serviteurs — comment tu dis ? … non actés pour aujourd’hui ; quelle engeance ! Pourquoi pas un bedeau-robot ou un suisse cybernétique ! Enfin Dieu y retrouvera les siens ; ça ne me paraît pas évident ; je ne sais pas s’il est doué en informatique.

Lécho

On s’égare …

Lévêque

Quelle carrière ! Évêque ! Évêque dans une boutique menacée d’inondation et servi par des zombies. Le prélat sans fidèles. Où est-il donc ce temps où mes églises et ma cathédrale dans mon beau diocèse de MALAQUIÈRE, étaient remplies de dévots et de pénitents prosternés devant moi, euh … Devant Dieu ? Ils ont fui comme des lapins dès les premières eaux. À propos, sais-tu en où en est le niveau de flotte ?

Lécho
ne répond pas

Lévêque
attend quelques instants, puis hausse les épaules, et reprend :

“Introibo ad altare dei”

Lécho
(galimatias chuchoté à peine audible)

“Ad Deum qui laetificat animam meam.”

Ils continuent leur patenôtre chuchotée. Soudain …

Lévêque

T’as entendu ?

Lécho

Quoi ?

Lévêque

ça goutte quelque part. ça suinte. Entends-tu la goutte ? C’est crispant. Une goutte qui tombe là là là là là. OOOOh quelle horreur ! On va tous crever noyés là-dedans. Écoute …

Long silence, durant lequel on voit des ombres entamer une danse discrète d’ombre. On ne voit que les silhouettes : la danse des ZOS. Puis naissent les voix du quatuor qui émet un bruissement sur une seule note à l’unisson. Évanescent. Puis à nouveau le Silence.

Lévêque

Tu entends ? ça coule quelque part. Ah ! oui, il faut qu’on recommence.
Introibo ad altare dei

Lécho
(galimatias chuchoté à peine audible)

“Ad Deum qui laetificat animam meam.”

Lévêque

Ah bon ! Te voilà disposé à répondre. Reprenons :
Et ne nos inducas in tentationem.

Lécho

Sed libera nos a malo.

Lévêque

Quoi ? On se goure de litanie.

Lécho

Moi je m’en fiche : je donne la réponse prévue, point barre. C’est automatique ; je suis programmé pour ça.

Lévêque

Programmé ? Que veux-tu dire ?

Lécho

Que je cause s’il a été prévu que je causasse, et pour dire exactement ce qui est à dire. Je n’ai pas le choix de la réponse ; elle est inscrite quelque part dans mon organigramme.

Lévêque

Que signifie ce galimatias… OoooH ! Ce goutte-à-goutte m’exaspère.

Lécho

Aucune réponse. Ce propos ne figure pas dans mes registres.

Lévêque

Enfin, ferme-la, tu m’énerves. Je te dis que je ne peux pas me concentrer avec ce bruit agaçant. Il y a une fuite, c’est sûr. Et j’ai à peine commencé de dire ma messe. D’ailleurs, ça commence à me les briser cette routine absurde et imbécile, dire la messe tous les matins, tous les matins que le Bon Dieu donne.

Lécho

N’allez pas chercher le patron pour calmer votre mauvaise humeur. Vous êtes de sale poil, voilà tout.

Lévêque

Tiens, je ne savais pas que tu étais … comment dis-tu pro…
 

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :