Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  1,00 euro €

Téléchargement PDF ou EPUB






Duel avant la tombe
Auteur : Laetitia Gand
Date de publication : 28/01/2017
isbn : 978-2-9534938-N-2.101

Cette courte nouvelle de Laetitia Gand devrait plaire aux amoureux des Dalton. “Wanted : Achdé, la terreur du crayon, un lointain cousin des Dalton. Il aurait promis une terre, mais il y a eu du grabuge.“ NOUVELLES/FICTIONS – 4 pages – 1,00 euro 

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Mère au foyer, née le 9 mai 1979 à Neufchâteau dans les Vosges dans la région de Lorraine, je rêve de faire le métier d'écrivain. Dès 2010, j'ai eu la chance d'être publiée dans des recueils de poésie aux éditions Lulu, mais cela m'a davantage déterminée à faire cavalier seule dans le domaine de l'écriture. Par hasard, j'ai été repérée par un éditeur de Montreuil, Joseph Ouaknine et c'est ainsi qu'est né mon premier recueil en solo, "Le roman du temps qui passe" en janvier 2011. Beau tremplin ! Je souhaite montrer que mon talent ne s'arrête pas là. Il est difficile de percer dans ce métier, mais je suis tenace. J'écris depuis mon adolescence et pour moi c'est bien plus qu'une passion, c'est une vie qui se construit. 

Soleil blanc à son paroxysme. La chaleur fait pendre les langues de soif, les habits poussiéreux collent à la peau comme pour se confondre. Une ombre se déplace dans le sable blond à un rythme disons de croisière.

A la prison, en parlant de croisière, on pourrait penser à un remake de la Belle au Bois Dormant version Far-West USA. Tout le monde roupille et les ronflements résonnent à s'en péter les tympans. Les toiles d'araignée ont investi la moindre parcelle de mur. Joe, Jack, William et Averell pioncent, pelle en main, dans un tunnel déjà bien entamé. Les gamelles ont un goût de rance épouvantable.

Wanted : Achdé, la terreur du crayon, un lointain cousin des Dalton. Il aurait promis une terre, mais il y a eu du grabuge.

Sur le sable doré, l'ombre continue son bout de chemin peinard, chapeau bien enfoncé. Une ombre, semble-t-il, bien connue.... L'ombre squatte un instant une oasis, pile poil au bon moment, alors que les langues commençaient à lécher le sable et à devenir râpeuses.

- Waouaf, Waouaf !! (D'habitude je parle, mais il faut passer incognito dans les lieux branchés)

- Ben mon vieux, qu'est-ce qui t'prends, fit l'ombre surprise en se scindant à la Transformers.

- Waouaf, Waouaf !! (Pas la peine de commencer à danser, on a le temps...)

Les bouches s'ouvrent, voraces. Limite à tarir le point d'eau. Toujours ce maudit soleil blanc à faire cuire un œuf sur le sable.

-Waouaf, Waouaf !! (Sont vachement rouges les gens sur la piste, y'a dû déjà y'avoir une sacrée dance floor)

Chapeau rajusté, l'ombre se bouge. Une tortue passe à son rythme, même pas peur.

A la prison, le silence, toujours rythmé par les ronflements, devient monotone et même les vautours s'ennuient à se poser sur les remparts et préfèrent reprendre la route des airs.
Fort Custer est bien animé...
 

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :