Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  1,00 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Premier émoi
Auteur : Françoise Bacelon
Date de publication : 21/08/2015
isbn : 978-2-9534938-N-2.086

Premier émoi : une nouvelle de Françoise Bacelon : Paul est tout en émoi, aujourd’hui, c’est le jour anniversaire de la belle Marie. Il aimerait arriver en avance devant l’école pour lui offrir le cadeau qu’il conserve précieusement dans sa poche. Lui donner loin du regard des autres… Pouvoir étudier ses réactions… Nouvelles/Fictions

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Pratiquant l’Ikebana, Françoise a souhaité créer ses propres vases et s’est inscrite dans un atelier de terre. Lors d’une exposition, elle a utilisé des cageots vides pour exposer ses œuvres.
« J’ai pensé à ce moment-là que ces cageots avaient la chance de vivre une seconde fois. Et, tout naturellement, je me suis dit qu’un jour j’écrirais la biographie d’un cageot… L’idée de faire parler ceux qui n’ont pas la parole était née.

Une de mes amies m’ayant dit qu’elle aimait à me lire, je me suis, quelques années plus tard, lancée dans l’aventure de la page blanche. Ainsi est né mon premier texte.
J’ai tout de suite aimé donner vie à des objets, par essence sans spiritualité. Mais non sans âme…
Peut-être une manière de transcender le quotidien… »

Née sous le signe de la lune dans Paris libéré, je me suis toujours intéressée aux arts, même sous leurs aspects les plus divers.
C’est curieusement l’art floral japonais, l’Ikebana, qui m’a amenée à l’écriture par des chemins, oh combien, détournés.
Pratiquant cette discipline depuis plus de trente ans maintenant, j’ai eu l’envie, il y a environ 10 ans, de fabriquer mes propres vases. Je me suis donc inscrite à un atelier de terre. Ma production semblant avoir quelque intérêt aux yeux de mon professeur, j’ai organisé une exposition de mes travaux pour laquelle j’ai utilisé des cageots vides de fruits et de légumes comme supports à mes œuvres.

 

- Paul, réveille-toi, c’est l’heure !

Les mots rebondissent sur les murs pour finalement s’écraser sur la couette et Paul glisse un peu plus au fond du lit. Il lui reste quelques minutes avant le prochain coup de gong. Il fait si bon somnoler encore, pelotonné au chaud.

- Paul, c’est l’heure !
Lentement, sortir du lit les yeux demi-fermés, s’habiller, se passer un coup de peigne dans les cheveux en broussaille. Où sont mes chaussures ? Ah, zut, j’ai oublié de me brosser les dents !

- Paul, maintenant il faut te lever si tu ne veux pas être en retard ! C’est la dernière fois que je t’appelle !

Paul est toujours lové dans son lit. Voilà des mois qu’il se lève deux fois chaque matin. La première, même s’il l’imagine, lui demande beaucoup d’efforts. Et une fois qu’il se croit sorti d’affaire, la voix de sa mère retentit pour la troisième fois et lui fait comprendre qu’il est temps, vraiment, cette fois de se lever.

Mais, dans une fraction de seconde, Paul se rappelle qu’aujourd’hui on est le 12, et que le 12 c’est l’anniversaire de Marie. Se lever, vite s’habiller, déjeuner et être à l’école parmi les premiers pour la voir. Lui donner son cadeau avant la rentrée en cours.
 

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :