Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  0,20 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Fi des régimes
Auteur : Astrid Bovouar
Date de publication : 23/09/2014
isbn : 978-2-9534938-A-1.054

Les régimes, parlons-en ! Il en existe tellement qu’on ne sait pas à quel saint se vouer pour trouver le bon. Et d’ailleurs, est-ce vraiment nécessaire ? Souvent frustrants, ils peuvent priver de certains éléments indispensables. Astrid Bovouar nous fait un article sur l’alimentation assez complet pour se nourrir correctement. 7 pages – ARTICLES/ESSAIS

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Astrid Bovouar est un petit rat de bibliothèque, toujours à l’affût de légendes, mystères et autres singularités de notre monde depuis l’antiquité.

Aujourd'hui, elle change de registre pour se pencher sur le problème des régimes, auxquels une société basée sur le modèle "mannequin" nous oblige à nous soumettre. Elle manifeste, là, son désaccord et nous nous donne quelques pistes pour manger sainement.

Elle est friande de superstitions locales, connaît plein d’anecdotes sur les sorciers, fées et autres créatures côtoyant notre univers. Elle en parle avec beaucoup de respect et une certaine impertinence, son humour allant même jusqu’à se moquer de nos propres approches du problème paranormal.
Croit-elle réellement à l’existence de ces créatures mystérieuses, de ces remèdes farfelus autant qu’effrayants ? Peut-être bien après tout… En tout cas, ses articles ont une saveur bien particulière.

Et régime ceci, et régime cela… Perdez jusqu’à 10kg en une semaine… Le régime qui a fait perdre trente kg à Mme Untel en un mois… Avant… Après…
Slogans par-ci slogans par-là … on n’entend que ça, on ne voit que ça, à la télévision, dans les magazines, à la radio…
Alors je dis : Assez !

La nature humaine est ainsi faite que certains pourront avaler des quantités astronomiques de graisses, de sucreries, de nourritures diverses et variées en ne prenant pas un gramme. D’autres, au contraire, doivent se surveiller pour ne pas tomber dans l’obésité.

Alors, faut-il vraiment sombrer dans le piège des régimes ? Non. Des règles simples sont à connaître pour essayer de maintenir un poids correct, sans se laisser influencer par des stratégies commerciales loufoques, parfois dangereuses même pour la santé.
Quelles règles ? me direz-vous. Oh ! elles ne sont pas si nombreuses.

1 – Diversifier son alimentation :
C’est la première et la plus importante. On peut manger de toutes les catégories d’aliments, à condition de ne pas se cantonner aux mêmes aliments. Un peu de tout, réparti dans la semaine, dans le mois, dans l’année.
Il existe plusieurs groupes d’aliments : les fruits et légumes, les viandes poissons œufs, les céréales, les produits laitiers, les boissons. Chacun de ces groupes fournit tous les éléments nécessaires à une bonne nutrition, à condition, dans un même groupe de diversifier, là aussi, les mets.
Diversifier aussi les modes de cuisson. Tantôt à l’étouffée, tantôt au court bouillon, tantôt à la poêle, tantôt au barbecue, tantôt au four… Autant de possibilités qui s’offrent à nous pour varier notre alimentation.
De la diversité avant tout, voilà le maître mot !
Nous y reviendrons dans un autre paragraphe.

2 – Respecter des horaires de repas réguliers :
Manger à n’importe quelle heure, grignoter entre les repas, rien de pire pour la santé. Il faut s’astreindre à des horaires réguliers, à raison de trois repas par jour : petit-déjeuner complet, déjeuner et dîner. Pour les enfants, en pleine croissance, un goûter au retour de l’école est à prévoir.
Le petit-déjeuner, premier repas de la journée, doit être copieux et apporter le plus de diversité possible : jus de fruits, boisson à base de lait pour les enfants ou yaourt, ou tout autre produit laitier, céréales sous forme de pain ou de céréales, beurre, confiture sont une bonne base pour débuter une longue journée d’activités.

Le déjeuner se doit d’être copieux et équilibré. Après une matinée de labeur, l’organisme souffre d’une petite baisse de régime. Il faut lui redonner de l’énergie. Toutefois, copieux ne veut pas dire pantagruélique !
La digestion demandant beaucoup de dépenses énergétiques, à trop manger, il y a risque de somnoler une bonne partie de l’après-midi, ce qui n’est pas le but recherché.

Le goûter, pour les enfants, doit apporter des sucres lents, c’est-à-dire du pain surtout, avec une barre de chocolat et un verre de lait ou un produit laitier si l’enfant ne supporte pas le lait.

Le dîner quant à lui, doit être assez léger, du moins pour les adultes. Pour que la nuit soit bénéfique, il faut que l’organisme n’ait pas à supporter une digestion difficile. Des repas copieux, le soir,

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :