Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  1,00 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Phénomènes étranges
Auteur : Cary Devilseyes
Date de publication : 13/06/2014
isbn : 978-2-9534938-RT-7.024

C'était la date où le publier. Nous sommes tous témoins, dans notre vie, de phénomènes étranges qui nous surprennent à des moments où nous avons besoin d’être rassurés, ou apaisés. Ces petits signes auxquels nous prêtons attention, ou pas, sont-ils le fruit du hasard ? Cary Devilseyes se raconte, à travers ce texte. Récits-Témoignages – 7 pages

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Inutile de chercher à savoir qui je suis. On prétend que ma personnalité est ambiguë et je ne contredirai pas. Pourtant, je suis d’un naturel plutôt gai et enjoué. Alors pourquoi ce besoin de vous entraîner dans mes cauchemars ? Qui sait ? Peut-être pour ne pas m’y enfermer seule.

J’aime écrire. Les mots glissent naturellement sous ma main et je ne les retiens pas que ce soit en prose ou sous forme poétique. Enfin poétique… si on aime les naufrages, les têtes coupées…

Vous avez un imaginaire développé ? Alors ne me lisez surtout pas à la tombée de la nuit, en atmosphère tamisée et feutrée, vous pourriez passer une nuit agitée. Mes univers sont ceux du quotidien pourtant, je vous assure. Mais, comment dire ? Il semblerait qu’à un moment donné, une distorsion particulière nous fasse basculer dans un monde parallèle, un tantinet chaotique…

Vous avez dû, vous aussi, remarquer des phénomènes inexplicables dans votre existence. Des signes perceptibles, quoique ténus, qui vous font penser que quelque chose, ou quelqu’un, vous fait un petit clin d’œil. Jusque-là, pour ma part, je n’avais remarqué cela que lors de décès, soit de personnes, soit d’animaux. J’en ai eu, hier, un autre signe dont je ne comprends pas, pour l’instant la réelle signification. Voici, rapidement parcourus, quelques-uns des signes que l’on me permit de percevoir dans ma vie et qui viennent d’on ne sait quelle entité, mais qui existent pourtant bien. Soyez vous-mêmes attentifs à ces phénomènes et vous verrez que cela peut apporter un peu d’espoir et soulager les peines.

Le premier de ces phénomènes m’est apparu lors du décès d’un de mes chiens. Je l’avais trouvé de nuit, en rentrant tard, allongé dans la cour, inconscient mais encore en vie. Après l’avoir nettoyé, je l’installai confortablement sur un fauteuil du salon et restai face à lui, veillant sur ses derniers instants, en lisant un livre.

Après un long cri déchirant, je sus qu’il était mort. Je le regardai, les larmes aux yeux, lorsque je vis une ombre grise s’approcher par l’arrière et l’envelopper entièrement, avant de disparaître. Surprise, mais non angoissée, j’observai la dépouille qui s’était légèrement creusée, mais semblait en paix. Qu’était-ce donc que cette ombre ? Fallait-il parler de l’ange de la mort ? Je l’ai vue, je peux l’affirmer et ce n’était pas une illusion. Seule une lampe brillait et le ciel était d’un noir étincelant d’étoiles. Pas un nuage pour venir obstruer le clair de lune qui scintillait au loin.

La deuxième fois que je fus intriguée par un signe étrange, arriva au moment de l’enterrement de mon père. Il faut vous dire que j’ai perdu mon père et ma mère à trois ans d’intervalle. Mon père, 84 ans, était atteint depuis plusieurs années d’une maladie des reins et subissait depuis trois ans des dialyses péritonéales. Après avoir vécu, enfant, la première guerre mondiale, il avait été fait prisonnier à la seconde et avait été rapatrié en 1943 comme grand malade de guerre. Il pesait 35 kg à son retour. A 60 ans une profonde dépression l’avait contraint à prendre sa retraite et à ingurgiter moult médicaments contre les dépressions. Ses reins n’avaient pas supporté tous ces traitements. Il avait toujours refusé de parler de ses années de camp et de la guerre,

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :