Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  0.20 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Une folle
Auteur : Sermanu
Date de publication : 08/03/2012
isbn : 978-2-9534938-Po-8.018

Voici un poème en vers libres qui sort un peu de l’ordinaire. Ce tout petit bout de femme marque les esprits. Vous en avez certainement connues, de ces êtres exceptionnels qui laissent dans vos mémoires un souvenir indélébile. C’est un ode à cette femme que nous offre Sermanu.

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Voici un auteur de talent. Que ce soit dans le style descriptif, pour nous faire découvrir sa campagne normande ou dans le style parodié, il excelle dans l’écriture et vous apprécierez son esprit mordant, sans toutefois tomber dans la méchanceté.

Nous vous proposons de découvrir son monde, un monde à part, le monde de ceux qui souffrent sans gémir, de ceux qui envient sans jalouser. Un monde particulier que nous côtoyons tous les jours, peuplé d’êtres auprès desquels nous passons sans les voir ou en feignant de les ignorer. Usant du style de Philippe Djian, Hervé Bazin, Alphonse Boudard, Jack Kerouac, et de son propre style, Serge nous parle de ce banc, lieu de rencontre insolite et pourtant offert à tous.

« J’ aime l’ introspection donc j’ analyse bien mes pensées et mes sentiments.
La vie originale que je mène me permet de posséder une vision originale de la société qui se ressent dans mes écrits ».
« J’habite à Bayeux, entre ville et campagne, dans un quartier populaire et vivant.
J’ai la quarantaine encore un peu adolescente ».

 

C’est un petit bout de femme à la taille ridicule,
Combien sa taille exactement ? Un mètre cinquante ?
Malgré sa petite taille, elle est un concentré d’énergie.

Je ne la comprends pas
A part grâce à la magie blanche.

Moi, je suis schizo ? Comme son unique fils ?
Surdoué comme tu nous tiens …

Alors, ils nous shootent au clopixol.
Ce truc-là, c’est comme un shoot à l’héroïne, en plus tranquille.

Ils sont là pour nous aider, les psychiatres.
Mais peut me chaut. J’ai connu pire que la prison.

Alors, pourquoi croyez-vous que je l’adore tant et tant, ce petit bout de chou ?

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :