Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  PDF

Téléchargement PDF ou EPUB






Le complexe du poisson rouge
Auteur : Sabrina de Matteo
Date de publication : 26/03/2011
isbn : 978-2-9534938-H-9.008

On prétend (à tort) que le poisson rouge n’a que trois secondes de mémoire. Cette image est reprise par Sabrina de Matteo pour nous parler d’une maladie, hélas, devenue très fréquente dans notre population vieillissante. C’est avec une infinie tendresse et pas mal d’humour que Sabrina nous plonge dans la relation entre l’arrière grand-mère et sa famille confrontée à cette perte de mémoire qui laisse un vide dans notre mémoire collective.

Remarques : Billet d'humeur

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Anciennement professeur de langues, j’ai changé de métier il y a cinq ans et j’en suis ravie même si ce métier n’est pas simple, il est passionnant. Et, pour exprimer mes passions, défouler mes colères, extirper mes pensées, exhorter quelques démons, et surtout pour la passion de la Plume et l’adoration du remplissage de page blanche, j’écris. Des billets d’humeur, des chroniques, des nouvelles et des contes pour enfants. Lisez-moi, cela me fera plaisir, et surtout osez la critique, qu’elle soit bonne ou mauvaise, elle est toujours bonne à prendre.

"Parce qu’une humeur change tous les quarts d’heure, au fil des idées, des senteurs, des émotions, il m’a fallu les coucher sur le papier, comme pour conjurer le sort ou ne rien oublier, ou tout simplement me défouler voire encore faire partager…
Ces chroniques sont autant de morceaux de vie et d’envie, qui, je l’espère, éveilleront quelque chose en vous, une réaction, fut-elle la plus infime qui soit."

Plumement vôtre.

Jeune maman, ayant pourtant dépassé la trentaine, j’essaie de concilier au mieux ma vie de famille et ma vie professionnelle, en femme moderne que j’entends être ! Je me partage donc entre ma petite famille basée en Normandie, mon job en région parisienne, ma famille et mes racines en région lyonnaise.

 

 

 

 

Elle me fait mourir de rire. Elle ne sait pas pourquoi, ou si elle s’en doute alors elle est une excellente comédienne. Et d’ailleurs, je ne doute pas qu’elle en soit une. Elle a sans doute joué et surjoué toute sa vie. C’est ainsi qu’elle a survécu.

Et aujourd’hui, elle déraille, sa mémoire lui joue des tours. Ses arrières petits-enfants l’ont surnommé Doris, surnom irrévérencieux pour les Anciens qui n’aiment pas qu’on se moque car ils savent que ce même complexe du poisson rouge les guette, les taquine même peut-être déjà.

Surnom amusant lorsqu’on sait que le poisson rouge, ou Carassius auratus auratus, aime les eaux calmes, douces, tempérées, et non toute cette agitation que la maladie crée autour d’Elle. Car elle aimerait être au calme. Mais on la promène, on la ballade, on la trimbale, pour la sortir, la divertir, la faire se souvenir. Elle s’en moque, elle a l’air d’être perpétuellement sur son nuage. A chaque fois que je la vois entrer dans cette pièce où se déroule irrémédiablement et infailliblement toutes nos réunions de famille, elle arbore un sourire, amène avec elle un rayon de soleil et semble heureuse. Seuls ceux qui l’entourent s’accablent volontairement de chagrin de la voir ainsi. Pourtant, elle semble se sentir bien. Les poissons rouges n’auraient pas trois secondes de mémoire, comme le veut le principe communément acquis, mais environ trois mois ; aussi peuvent-ils être tristes dans leur bocal. Mais ce n’est pas une règle générale. Elle, elle n’a pas l’air triste, elle plaisante ; j’ai même parfois l’impression qu’elle s’amuse avec son entourage et que c’est elle qui nous fait tourner en bourrique et non elle, la bourrique.

Surnom erroné car l’on devrait dire le complexe de l’hippocampe, dont le complexe est bien plus problématique si l’on sait que l’hippocampe est l’une des régions les plus importantes de notre mémoire.
...

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :