Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  1,00 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Circée, vieille poupée
Auteur : Pascal Lantran
Date de publication : 05/02/2010
isbn : 978-2-9534938-H-9.007

Quoi, sa fille, la Pénélope de la liste de Noël, qui la fait et la défait à l'envie, persiste et signe pour avoir une Barbie ? Mais enfin, elle est vieille cette Barbie. Elle affiche ses cinquante ans. D'accord, elle les porte bien, mais tout de même, elle les a !

Pascal se sert ici d’un moment magique, la liste de Noël, pour jouer avec les mots entre Barbie et les personnages d’Homère. Il fallait le faire, il l’a fait brillamment.

 

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Homme réservé à l’humour décapant, ses traits d’esprit tombent comme des couperets au moment les plus inattendus. Père de famille attentionné, il dispose de peu de temps pour écrire et c’est bien dommage car Pascal est très talentueux.

Ses nouvelles sont toujours un réel moment de plaisir tant son écriture est fluide et ses idées intrigantes. Les mots sont choisis avec précision. Ses mondes obscurs vous entraîneront dans des aventures frissonnantes, voire inquiétantes.

D’origine picarde, Pascal vit en région parisienne depuis de longues années. Père de deux enfants, il travaille dans l’informatique. Passionné d’écriture, il participe à des ateliers d’écriture.

...

Mais ce jour-là, elle est arrivée avec une feuille vierge et a annoncé d’un ton solennel, de ce ton qui ne souffre pas l’objection : "Maman, je voudrais que le Père Noël m’apporte une poupée Barbie."
"Tu es vraiment sûre ? Tu n’en as pas déjà ? Tu vas jouer avec ?"
"Oui, je suis sûre, c’est ça que je veux, c’est trop bien, et puis elle est trop mignonne."
"Alors je l’écris sur la liste ?"
"Oui, il faut l’écrire pour le Père Noël."
"D’accord. Alors tu veux quoi ?"
"Ben… la poupée Barbie."
Il y eut un silence consterné, que je partageais. Ma fille, la mienne, ce n’est pas n’importe qui, ma fille à moi, qui avait vu sans ciller des centaines de publicités vantant les aventures, les accessoires, les amis, les animaux de cette pimbêche plastifiée, ma fille avait craqué.
"Une poupée Barbie, tu es sûre ? Elle est moche, non ?"
À peine surprise que son père pût se préoccuper de cadeaux de Noël et de poupées, elle a répondu qu’elle était trop belle, trop mignonne, et qu’elle en avait vu plein dans la télévision, parce qu’elle avait vu un film avec toutes les Barbie qui existaient.

À ce moment, j’ai détesté ma femme, qui avait laissé le poste allumé en plein documentaire sur les cinquante ans de la chose. Pour le contrôle parental, on pouvait mieux faire, d’autant que le dîner avait tout de même brûlé
"Tu est sûre ? Tu sais, elle est quand même…"
J’ai failli dire "vieille". Ça ne se fait pas, ça manque d’élégance, mais je l’aurais bien dit si cela avait pu changer quelque chose. Seulement, ses cinquante balais, elle les planque bien, ...

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :