Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue
Jeunesse


  3,00 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Poèmes d’ici et d’ailleurs
Auteur : Laurent Gérard
Date de publication : 20/12/2011
isbn : 978-2-9534938-Po-8.005

Ces poèmes d'ici et d'ailleurs sont un hommage à l'histoire, aux lieux insolites, aux endroits revivifiants et à d'autres choses encore.

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Des études secondaires m’ayant permis, grâce à d’excellents professeurs de lettres, de connaître et aimer les grands auteurs classiques français et latins, et incité à développer quelques dispositions naturelles pour l’écriture, j’ai, dès mon adolescence, été tenté de m’exprimer sous couvert de poésie. Après avoir découvert le théâtre de Molière, Corneille, Racine ou autres Victor Hugo, Beaumarchais (ah ! le TNP de l’époque Jean Vilar !), les poètes de la Pléiade, et être tombé, du même coup, amoureux des alexandrins, mon attrait pour l’écriture poétique fut facilité par une autre découverte, ô combien déterminante, celle de Jacques Prévert. Une révélation que de réaliser, à sa lecture, que l’art poétique pouvait être synonyme de toutes les libertés, y compris les plus iconoclastes. Et d’avoir ainsi confirmation par une plume reconnue de la mise en garde effectuée, avec autant de fermeté que de malice, par un des profs, de philo celui-là, évoqués plus haut, à l’endroit d’une espèce présentée, à juste titre, comme redoutable : les imbéciles solennels. Et l’autorisation, pour moi, de succomber à la tentation d’écrire sérieusement sans jamais risquer de me prendre au sérieux…

Mes sources d’inspiration : les amours de jeunesse ou définitives, les drames de ce monde, une période militaire trop longtemps subie, les souvenirs, l’actualité, la vie quoi…

Laurent est un Isarien. Il vit non loin de Clermont avec son épouse. Ancien commerçant aujourd’hui retraité, il mène une vie très active notamment dans le domaine sportif.

Agnetz, mon beau village

Petite cathédrale noyée dans la verdure
Maisons de pierre aux toits de tuiles, architecture
Surannée, chemins fleuris, ton passé perdure

...

Ode aux déportés de Boulincourt

A vous acteurs tragiques d’un triste 17 Juin
Vous que rien n’appelait vers ce cruel destin
Pour que la barbarie qui voulut vous rayer
De la mémoire des autres ait en ce sens échoué
Ceux qui vous ont connus, ceux qui vous ont aimés
Ont érigé pour vous la stèle des Déportés
Où figurent vos noms, des noms devenus rues
De ce petit village où vous ne viendrez plus.

...

Avenir

Viens
Reviens
Non pourquoi revenir
Le bonheur est dans l’avenir

...

Couleurs

Rouge tu étais le sang
Vert tu étais le champ
Jaune tu étais le blé
Noire tu es l’idée.
Le sang
Fait vivre l’homme
Le champ
Fait vivre l’homme

...

La source

Sais-tu qu’il existe loin
Très loin
Une source d’eau claire, limpide, enchanteresse
Sais-tu qu’après l’avoir longtemps cherchée
Un jour, un matin, je l’ai rencontrée
Et m’y suis amoureusement penché
Sais-tu ce qu’elle m’a dit, limpide, enchanteresse

...

Hôpital

Hôpital…Silence
Quand je pense
A tous ceux qui sont dedans
Dans leur chambre aux murs blancs
Entourés de blouses blanches
J’ai beau savoir que c’est dimanche
Je n’ai plus envie de m’amuser

Les visites vont commencer
Comme au zoo


 

 

 

 

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :