Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  0.20 €

Téléchargement PDF ou EPUB






Vie de famille
Auteur : Jules Renard
Date de publication : 24/03/2010
isbn : 978-2-9534938- Cl-5.009

Nous avons regroupé dans un même document plusieurs extraits du journal de Jules Renard. Ces extraits, rédigés au cours de l’année 1889, tournent autour de la famille. On y lit la description d’un accouchement dans une famille paysanne, l’attitude d’une belle-mère face à sa bru et quelques conseils à Boulouloum, conseils d’un père à son fils.

On retrouve à travers ces lignes toute la verve de Jules Renard et l’on peut suivre dans la partie finale, celle consacrée à Boulouloum, tout le cheminement de sa pensée concernant l’éducation et ce qu’il convient de transmettre.

Quatre belles pages d’écriture pour les friands de littérature.

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Né à Mayenne en 1864, Jules Renard consacre sa vie à l'écriture.Il crée le personnage de Poil de Carotte en 1894. Il écrit aussi des oeuvres réalistes telles que Histoire naturelle ou Les Philippe. On retrouve, dans ses journaux, tout son esprit critique, son sens satirique et mordant. Ils sont une grande source de renseignements sur la vie littéraire de l'époque.

Il s'éteint à Paris en 1910.

17 janvier.
La mère a senti les premières douleurs. On n’appelle jamais le médecin. On a rarement recours à la sage-femme. Le plus souvent, une bonne femme préside à l’accouchement. Elle connaît des herbes et sait bander un ventre. Pendant qu’elle opère, d’autres regardent. C’est un motif de réunion. Pour ne pas effaroucher la malade, elles ont quitté leurs sabots en entrant. Cela se passe bien. La mère ne fait guère plus de manières qu’une vache.

...

12 mars.
Paroles de belle-mère.
_ Oui, maman.
_ D’abord, je ne suis pas votre mère, et je n’ai pas besoin de vos compliments. Tantôt elle oubliait de mettre son couvert, tantôt elle lui donnait une fourchette sale, ou bien, encore, en essuyant la table, elle laissait à dessein des miettes devant sa bru. Au besoin, elle y amassait en tas celles des autres. Toutes les petites vexations lui étaient bonnes.

...


9 juillet.
Toute femme contient une belle-mère.

16 juillet.
Pierre pèse dix-sept livres.

25 juillet.
Ecrire une série de pensées, de notes, de réflexions à l’usage de Pierre, intitulées “les Cahiers de Boulouloum“.
L’amour : tu aimeras, c’est-à-dire que tu voudras coucher avec une femme, et que tu auras quelque temps du plaisir à coucher avec cette femme.
Littérature : je ne veux pas te faire un cours. Je peux te dire quels livres j’ai relus, et quels écrivains j’ai aimés.

..
.

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :