Vous avez 0 article dans votre panier   
Catalogue


  0.20 €

Téléchargement PDF ou EPUB






A Paris
Auteur : Catherine Doublet
Date de publication : 14/10/2008
isbn : 978-2-9534938-A.1001

Une amoureuse de la capitale nous invite à suivre ses pensées sur la ville au fil des saisons.

Remarques :

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Catherine Doublet, est le nom de jeune fille de Catherine Boissaye. Avec son mari, Xavier, aujourd'hui décédé, elle a eu l'idée de créer ce site Internet pour accueillir tous les auteurs en mal d'éditeur.

Son talent littéraire, peu reconnu et qu'elle exploite avec parcimonie, lui vaut quelques bons et beaux textes. On retrouve son sens de l'humour dans ses écrits, parfois.

Elle a envie de sortir, d’aller place du Tertre se mêler à la population cosmopolite, écouter ce mélange de langues et de langages, observer tous les accoutrements endossés par les uns et les autres. Elle aime Paris, c’est sa ville. 

En ces jours du printemps, Paris a repris son allure féminine. Tout le monde en parle au masculin mais, pour elle, Paris n’est "Il" que l’hiver, enrobé de sa mélancolie, les rues luisantes des larmes du ciel, les parapluies déployés, les gargouilles dégoulinantes.

A l’automne, Paris devient poète triste, pleurant ses amours déchirées, suintant de désespoir, replié sur lui-même, délaissé.

A l’approche de l’été, Paris redevient femme : élégante, frivole, souriante… ivre de rires, de cris, de chants. Car l’été, Paris devient internationale, flirte avec tout le monde, adopte toutes les modes, parle toutes les langues, rit à toute heure, de tout, de rien. Sous le soleil, elle se pare de ses plus beaux bijoux, or des grilles, cuivre des dômes… Pour séduire, elle ondoie et verdoie ses avenues, ses squares, ses bois, ses parcs. Son rire cristallin sort des fontaines, des jets d’eau qui explosent en gerbes rafraîchissantes, du bruissement des feuillages. Elle revêt des robes aux imprimés fleuris, multicolores.

L’été, Paris est une femme friande de bals populaires, de fêtes foraines, de feux d’artifice, avide d’amour, lascivement étendue sur les bancs, les berges, les pelouses des jardins. Les terrasses de café se colorent de vêtements bariolés, s’animent de rires, de discussions vives, les parcs se réveillent sous les cris des bambins. Il fait bon s’y promener, jusque tard le soir.

Produits associés

Commentaires des internautes

Commentaires :