Vous avez 0 article dans votre panier   
Auteurs à la Une

Auteurs à la Une

Un conte africain par Laetitia Gand

Plongez dans les croyances et les rites d'un petit village au coeur de l'Afrique. Laetitia Gand nous offre un coin d'exotisme, au bord d'un lac. Le lac s'est vidé des poissons qui permettaient au village de survivre. Il faut en appeler au dieu Bétandé qui git là dans les profondeurs de l'eau. Les survivances du passé, des rituels d'autrefois, sont fortes encore dans ce coin du continent. Aminata a entendu l'appel de la déité, de sa décision dépend l'avenir du village tout entier.
Un conte puissant, dépaysant, qui vous plongera, sous la plume de Laetitia Gand, dans un univers méconnu.

Sermanu, l’art est sa passion

Sermanu vit dans le doute et la recherche de la perfection. Il oscille entre les moments de douce euphorie et les souffrances les plus aigues. Cela se ressent dans son écriture, excellente au demeurant, et dans ses textes. Pourquoi ne pas vous asseoir, avec lui, sur ce banc des pauvres d’où l’on peut voir passer des personnages étonnants et divers ? Sermanu aime aussi s’adonner, avec bonheur, à la poésie et aux essais de styles. Il vous fait partager son goût pour la musique et la peinture ainsi que ses rêveries solitaires. Nous avons là un auteur de grand talent.

Nicole Voisin, l’écriture faite femme

Il s’agit, pour Nicole Voisin de nous faire partager ses émotions, ses histoires originales, ses personnages attachants plongés dans les vicissitudes de la vie, telle cette petite fille qui ne veut pas grandir ou cet enfant qui attend. Nicole Voisin, c’est le parfum de la Normandie, de la mer, le son des paquebots en partance. N’hésitez pas à vivre, avec ses personnages, les douleurs ou les joies de vies ballottées entre le réel et l’imaginaire. Le style de Nicole vous transportera par sa fluidité, brio.

Pascal Lantran, l’imaginaire et l’humour

Pascal Lantran est un grand écrivain. Tout y est : l’originalité, le style, la maîtrise de la langue. Pascal Lantran nous entraîne dans des univers parallèles, des histoires dans lesquelles on se perd pour aboutir à des chutes inattendues.

Lire les œuvres de Pascal, c’est adhérer à son écriture, c’est en redemander, c’est attendre avec impatience le fruit de sa prochaine inspiration. Si vous aimez les mondes imaginaires, vous ne pourrez qu’admirer cet écrivain. Si vous aimez l’humour, vous ne pourrez qu’apprécier l’homme. Sur plume direct en rubrique nouvelles.

Camille Vareyon

Je suis une Maman avant toute autre chose. J'ai 48 ans et 4 enfants et une petite fille.

Ma vie n'a pas été un long fleuve tranquille.

Je me suis construite seule et toujours à lire et écrire. Cela me permettait de m'évader, de m'exprimer.
j'ai d'abord fait des études de secrétariat, poussée par mes parents
Mais je me suis mariée très jeune, 19 ans et ai eu mon fils à 20 ans.
J'ai navigué de job en job, serveuse, vendeuse, ouvrière d'usine etc, tout en consacrant beaucoup d'années a mes enfants et ma vie de famille.
J'ai commencé à écrire petit à petit parce que, les enfants partis, j'avais plus de temps.

Je suis super Nanny de 3 enfants et consacre mon temps libre à lire et écrire et toujours à ma famille
 

Hubert Jadotte 

 Né un 2 janvier à l’île de La Tortue, Haïti. Vit à Port-au-Prince. Avocat. Est publié dans des revues, journaux – le Nouvelliste en particulier, dans des recueils collectifs de poésie dont un titre présent à l’esprit : Symbiose poétique. Gagnant d’un concours national de poésie que les institutions organisatrices avaient dénommé Les Belles provinciales.

Au fait, l’écriture lui est une seconde nature. Ecriture poétique notamment. Une écriture qui, par sa nature tenace, a très tôt apprivoisé l’auteur. Il déteste la publication à compte d’auteur – chose qui ne se prête pas à forcer la main à l’édition effective. Détient un répertoire littéraire assez riche et varié consistant à près d’une dizaine de recueils de poèmes, des essais littéraires et juridiques. Cultive un grand faible pour l’organisation ou association, question de comploter positivement, de parler mal sur le dos d’injustice, d’hypocrisie et d’adversité caractérisées – au nom de la paix planétaire.